FANDOM


!-icône

Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant







Dragage des Profondeurs Rechargement2
Obtention :
Molenin à la Grotte obscure
Résumé de la quête : Récompense :
7.500 points d'expérience
1.500 pièces d'or

Ajouter des détails

Dialogue :

Molenin : Je me suis récemment échappé de l'endroit le plus horrible qui existe. Nous avons été ammené là-bas juste après la destruction du forgeron par de braves aventuriers, dans la Fournaise des Lamentations. Pas loin d'ici se trouve une excavation menée par un infâme Nécromant du nom de Bellok. Les tremblements de terre ont mis à jour une ancienne crypte dans laquelle Bellok espère s'accaparer les pouvoir d'une ancienne liche. Ses tyrans forcent mes frères à travailler jusqu'à l'épuisement total. Je vous en prie, aidez-nou, pauvres Draguerres, à réunir le taupinariat et à nous soulever ! Vous devez libérer mon peuple !

Accepter : Hé ho, hé ho, vive la révolution !
Refuser : Ca me semble vaguement familier, et plutôt douloureux. Je passe mon tour.


Aux Excavations de Vlox :

Draguerre esclave : Attendez ! Vous devez m'écouter ! Ce n'est pas pour des gemmes ou de l'or que nous sommes forcés de creuser. Les Nains cherchent quelque chose de bien plus précieux que de simples richesses et ce n'est pas votre petite victoire qui va les empêcher de continuer. Ils sont obsédés... non, possédés par... une force obscure qui gît sous nos pieds. Elle leur a promis le pouvoir, mais ne leur a apporté que douleurs et souffrances jusqu'à présent. Je vous en prie, si vous êtes d'accord, prenez la clé de Krug le Tyran et ouvrez la pièce où l'on entrepose la poudre au nord-est. Vous y trouverez des barils que vous pourrez faire exploser pour accéder à la tombe de Zoldark. Nous avons creusé très profond et un baril de poudre devrait suffire à faire tomber les parois fragilisées. Vous devez vaincre cette chose maléfique ou nous resterons à jamais des esclaves !

Conclusion :

Molenin : Merci ! Vous avez joué un très grand rôle pour le taupinariat ! Peut-être même que je parlerai de vous dans mon prochain manifeste.