FANDOM


Nightfall-Mission-coop-icôneVerger de Tihark
- Mission -
250px
Campagne : Nightfall
Taille du groupe : 1
Accès : Réunir les princes
Suite : Tout est bien qui finit bien
Nombre de boss : 0


Description

Lieux :

Récompense :

Normal

Récompense Points d'expérienceOrPoints de compétencesBonus
StandardRécompense standard-icône 1000 100 1 0-3 fêtes
ExpertRécompense expert-icône 1500 150 1 4 fêtes
MaîtreRécompense maître-icône 2000 200 1 5 fêtes

Difficile

Récompense Points d'expérienceOrPoints de compétencesBonus
Standard30 px 1000 200 1 0-3 fêtes
Expert30 px 2000 300 1 4 fêtes
Maître30 px 3000 500 1 5 fêtes

Déroulement :

Résumé

Convaincre les trois Princes de Vabbi de se battre contre Varesh.

  • Recruter le prince Mehtu le sage pour votre guerre contre Varesh.
  • Convaincre le prince Bokka le magnifique de se joindre aux Lanciers du Soleil pour lutter contre le maréchal de guerre Varesh.
  • Contraindre le prince Ahmtur le puissant de combattre contre le maréchal de guerre Varesh.
  • Prince Ahmtur le Puissant souhaite vous parler à nouveau. Voyez ce qu'il a à vous dire.
  • Défendre le jardin et ses invités en éliminant les harpies.
  • (BONUS) Participer au Festival de Lyss. Vous avez participé à x fête sur 5.

Dialogue

Maitre des cérémonies : Je suis l'organisateur de ce jour saint, le jour de Lyss, depuis des années. C'est le jour où nous rendons hommage à notre plus grande déesse, Lyssa, qui a façonné notre magnifique pays.

=> Dites-m'en plus à propos de la fête.

Maitre des cérémonies : Depuis plusieurs générations, notre pays et notre peuple célèbrent annuellement notre grande déesse Lyssa. C'est un jour de fête, de réjouissances, de jeux et de détente ! Enlevez vos chaussures et amusez-vous, mon amie, aujourd'hui, nous laissons tous nos soucis quotidiens derrière nous.

=> Pourquoi Lyssa a une telle importance ?

Maitre des cérémonies : Bien que nous adorons et respectons tous les dieux, la déesse Lyssa a façonné notre pays,notre terre natale. La légende estime que notre déesse nous a créé à son image.

=> Pouvez-vous me présenter aux princes de Vabbi ?

Maitre des cérémonies : Mon rôle consiste à organiser la célébration. Les princes me paient très cher pour mes services. J'assumerai mon rôle pleinement ! Pourquoi n'allez-vous pas vous présenter ? Ne soyez pas timide !

=> Merci. Je dois y aller, à présent.


En arrivant au bas des escaliers près de Kehanni :

Kehanni : Morgahn, je ne m'attendais pas à vous voir ici. Ca fait un bail, général.

Général Morgahn : Et je ne m'attendais pas à vous trouver en compagnie d'espions istanis, chère Kehanni.

Kehanni : Lyssa nous guide dans chacun de nos actes, Morgahn. Souvenez-vous des enseignements du Prêtre Jeshek. Tout cela est dans notre intérêt, faites-moi confiance.

Général Morgahn : Vous avez raison, Kehanni. À présent, rendons grâce à Lyssa et à sa beauté. J'épargnerai vos amis pendant la célébration, mais n'oubliez pas que je vous ai à l'oeil. Rappelez-vous, Istanis, je suis votre ennemi. J'ai juré sur mon honneur de vous écraser. Lors de notre prochaine rencontre, je n'aurai aucune pitié.

Kehanni : Ne vous inquiétez pas pour Morgahn. C'est un homme de parole, il vous épargnera aujourd'hui. Il faut régler les affaires qui nous préoccupent. Ne vous déconcentrez pas. Éloignez-vous et parlez aux princes. Je dois m'entretenir avec Morgahn au sujet des Kournans.


Plus loin :

Noble vabbian : J'ai entendu dire que les Kournans développaient un intérêt inhabituel pour l'art et l'histoire de Vabbi depuis quelques temps. Nous avons peut-être sous-estimé Varesh. Une femme aussi gracieuse et cultivée réalisera certainement que Vabbi constitue une alliée de choix pour Kourna. Une telle alliance serait dans l'intérêt de nos deux provinces.

Noble vabbian : L'art et l'histoire ? Mais comment pouvez-vous croire à de telles rumeurs ? Varesh n'a aucune intention de s'allier à Vabbi. C'est en conquérante qu'elle viendra à nous !

Noble vabbian : Allons, vous n'êtes pas sérieux. Varesh Ossa ? C'est une souveraine honorable, comme son père avant elle. Les traités entre Vabbi et Kourna sont solides.

Noble vabbian : L'or peut briser les liens les plus solides...Varesh n'hésitera pas à s'emparer des richesses de Vabbi. D'ailleurs, croyez-vous que l'armée qu'elle rassemble à nos frontières soit là pour honorer vos précieux traités ?


En bas des escaliers :

Noble vabbian : Famian le Fabuleux met en scène une nouvelle pièce ce mois-ci à l'Amphithéâtre de Bokka. J'ai déjà mes places, bien sûr. J'espère que cette oeuvre sera aussi profonde et émouvante que la précédente. Norgu en faisait partie, et vous savez combien j'admire son talent !

Paysan vabbian : Pardon ? Vous parlez de "L'attaque des bananes géantes" ? Si par "émouvante", vous voulez dire "qui fait disparaître le public du théâtre en moins de temps qu'il n'en faut pour manger une banane", alors je suis bien d'accord avec vous.

Noble vabbian : Tsss. De toute évidence, vous ne comprenez rien à l'art.

Paysan vabbian : Peut-être. Ou alors, c'est que je n'aime pas les bananes.


Premier jeu à côté des danseurs

Dende : Mon oncle Mehtu pense que je devrais apprendre à danser mais tous mes amis disent que je tomberai malade en touchant des filles car elles sont sales et puantes !

Accepter : N'est pas peur, mon enfant. Je vais t'apprendre à devenir le roi de la piste !
Refuser : Gaffe, petit. Je suis contagieuse. Attention !

Mina : Vous arrivez à trouver quelqu'un pour danser avec moi ?

=> /dance

Dende : Merci de m'avoir appris ces mouvements. Les filles ne sont pas si mauvaises que ça, finalement.


Plus loin :

Garde vabbian : Le général Morgahn était ici il y a quelques mois. C'est un homme cultivé, et sa foi en Lyssa est tout à fait remarquable. Les soldats sous ses ordres ont de la chance de suivre un tel chef.

Garde vabbian : Ah oui, le général Morgahn. Mais pour ce qui est du reste des commandants kournans...je ne suis vraiment pas de cet avis. La nouvelle politique est mise en place par Varesh pour sa province ne me plaît pas du tout...et Morgahn ne fait rien pour tenter de l'arrêter.

Garde vabbian : Le général Morgahn ne fait que son devoir. C'est un homme loyal et dévoué à Kourna. Qu'il suive les ordres ne signifie pas nécessairement il les approuve. C'est la loi de l'armée ...obéir d'abord, contester ensuite. Il était aux ordres du père de Varesh autrefois, vous savez.

Garde vabbian : Eh bien, si tel est le cas, elle ne tient vraiment pas à son père... La lignée des Ossa est clairement sur le déclin.


En bas des escaliers :

Noble vabbian : Y aura-t-il une nouvelle pièce ce mois-ci ? J'adorerais vous accompagner. Vous étiez resplendissantes de la dernière fois que nous sommes allés au théâtre ensemble.

Noble vabbian : Ensemble...? Ah, oui ! Je me souviens de vous, maintenant. Un nouveau spectacle devrait bientôt se jouer. Mais je crois qu'il s'agit d'un auteur dramatique kournan. Et les pièces kournans me donnent toujours les pires migraines !

Noble vabbian : Ah, mais j'ai entendu dire qu'il s'agit d'une comédie romantique légère...exactement ce que vous aimez, n'est-ce pas ? Vous vous souvenez de cette pièce, pendant le festival d'hiver ? Vous vous étiez blottie tout contre moi...

Noble vabbian : Rien à voir avec la pièce. Il neigeait, j'étais morte de froid...


Paysan vabbian : Kwesigam ! Quel plaisir de vous voir ! Vous vous cachiez-vous ? Vous ne venez plus à la bibliothèque, et j'espérais vous tirer l'oreille pour ce nouveau livre sur l'art de faire de la peinture avec des écailles de seiche.

Paysan vabbian : Eh bien, je peins des paysages pour le prince Mehtu. Il conserve toutes mes oeuvres dans son coffre personnel. Je ne sais pas exactement pourquoi il veut autant de peintures, mais il paie bien et ça me plaît de travailler pour un client aussi prestigieux.

Paysan vabbian : coffre personnel ? Voilà qui est intéressant. Dites-moi, que conserve-t-il d'autre dans ce coffre ?

Paysan vabbian : je n'en ai aucune idée. Je n'y ai jamais été, et le prince reste très discret à ce sujet. Il a même donné un nom particulier à ce coffre...Ahdashim. Je ne sais pas ce que cela signifie, mais est un nom plutôt sinistre, non ?

Second jeu

Maître des duels Lumbo : Nous avons célébré cette grande victoire de Turai Ossa sur Palawa Joko pendant de très nombreuses années. Si la Bataille de Jahai s'était soldée par une défaite, Vabbi n'existerait plus à l'heure qu'il est.

=> Parlez-moi de la bataille de Jahai.

Maître des duels Lumbo : La Bataille de Jahai est le plus grand événement de notre histoire. Palawa Joko, le fléau de Vabbi, a conduit son immense armée sur les terres d'Elona, détruisant tout sur son passage. Turai Ossa, héros de notre peuple, a décidé d'affronter Palawa Joko. Ils se sont battus en combat singulier. Turai Ossa est sorti victorieux et a écrasé Palawa Joko. Pour chaque célébration de Vabbi, il arrive souvent que l'on fasse une représentation de ce combat épique entre ces deux chefs pour commémorer notre liberté.

Accepter : Je veux revivre la bataille de Jahai !
Refuser : Je n'ai pas d'autres questions.

Maître des duels Lumbo : L'acteur qui incarne Palawa Joko semble avoir un peu trop bu. Il croit qu'il est réellement la terreur de Vabbi. Quand on écoute ces divagations, on se rend compte qu'il a l'intention de réécrire l'histoire ! Etes-vous sûrs de vouloir le faire ?

Accepter : Je vais rejouer le duel.
Refuser : Éloignez cette puanteur de moi !

Maître des duels Lumbo : Mesdames et Messieurs de Vabbi, votre attention, s'il vous plaît. Aujourd'hui, nous célèbrerons la victoire du puissant Turai Ossa lors de la bataille de Jahai! Il y a bien longtemps, deux grandes armées s'affrontèrent près de la Grande Cascade de la Rivière Elon pour sceller le destin de notre peuple. La première était dirigée par Palawa Joko, la Terreur de Vabbi, qui semait chaos et destruction sur nos terres. La seconde était dirigée par le héros d'Elona, Turai Ossa, qui voulait conduire notre peuple vers les terres promises des dieux. Les deux chefs s'affrontèrent. Soyez les témoins de cette grande bataille entre ces deux héros !

"Palawa Joko" : Aujourd'hui, Palawa Joko vaincra ! Turai Ossa, vous m'avez vaincu. Moi, Palawa Joko, Terreur de Vabbi, me prosterne devant vous !

Maître des duels Lumbo : Mesdames et Messieurs, Turai Ossa, notre héros et protecteur, est victorieux !


Troisième jeu

Zilo le Saoulard : Personne ne peut battre le puissant Zilo ! Tous ceux qui ont essayé se sont écroulés devant moi, nageant dans leur propre bile !

Accepter : Vous m'avez l'air robuste. Mais l'êtes-vous également à un bar. Je vous provoque en duel ! Celui qui tient le mieux l'alcool gagnera.
Refuser : Vous avez l'air trop fort pour moi. De plus, votre haleine sent le kérosène. Non, merci !

Zilo le Saoulard : Je n'ai pas d'alcool à vous offrir. Ce tonneau est le mien. Frayez-vous un passage parmi les invités de la fête et prenez un maximum de verres. Si vous parvenez à vider 12 verres avant que je finisse ce tonneau ; vous gagnez. Mais croyez-moi, vous n'avez aucune chance. Vous pouvez abandonner tout de suite, amatrice. Vous ne me battrez jamais !

Quoi ? Tu *hips* m'as battu ? Chapeau.*hips* A présent, si tu *burp* veux bien m'excuser, je ne me sens *hips* pas très bien.*burp*

nom personnage : Je t'aime, mon pote !

Zilo le Saoulard : Je t'aime, mon pote !


Près de la fontaine :

Enfant kournan : Papa ! Regarde cet arbre ! Il flotte !

Noble vabbian : C'est l'arbre de Seborhin, Ashante. De tous les arbres du monde, c'est le préféré de Lyssa. Il est nourri par les eaux de l'Elon, et grandit dans la lumière de Lyssa.

Enfant kournan : Regarde ! Une feuille est tombée dans mes mains ! Je peux la garder, papa ? S'il te plaît !

Noble vabbian : Bien sûr que tu peux. Tu auras la protection de Lyssa.


Quatrième jeu

Lumo le Mime : Je m'appelle Lumo, je suis le maître mime de Vabbi ! Le Prince Mehtu le Sage *hips* lui-même apprécie mon talent. Pour rendre hommage à mon don, il m'a accordé *hips* le droit de parler lorsque *burp* je ne mime pas. Nul n'arrive à contrôler *hips* les muscles du corps et du visage aussi bien que moi !

=> Qu'est-ce qu'un duel de mimes ?

Lumo le Mime : Voilà comment on va procéder : je vais exécuter *hips* une série de mouvements... d'imitation, si vous préférez. Vous devrez reproduire chacun de mes *hips* mouvements à la perfection. Si vous tenez jusqu'au 15e round *burp*... hum, inutile d'en parler. Vous perdrez certainement contre *burp* Lumo !

Accepter : C'est la fin pour toi, pauvre clown !
Refuser : Je m'en vais.

Lumo le Mime : Cette épreuve est aussi épuisante que difficile. Il peut à arriver que vos muscles soient si fatigués à cause du *hips* duel de mimes que vous ne teniez plus debout ! Etes-vous prête à risquer vos membres et votre vie ?


Accepter : Lumo, tu vas subir ta première défaite aujoiurd'hui. Prépare-toi, mime de pacotille !
Refuser : Je suis sans voix ! Comment mimer ceci : "J'aimerais bien participer mais j'ai les bras attachés à mon corps" ?


Cinquième jeu

Jejumba : Les ténèbres vous guident, mon amie. Je m'appelle Jejumba. C'est tout ce dont vous avez besoin de savoir. Je suis ici pour affaires et elles ne vous concernent pas. Je pense que vous aurez besoin d'un cadeau pour contenter ce gros lard de prince Blobba le malodorant. Je ne comprends toujours pas pourquoi vous voulez faire affaire avec lui, mais tout le monde sait que les cadeaux font partie de ses péchés mignons. Et les grands buffets est également.

=> Comment se fait-il que vous sachiez autant de choses sur le prince Bokka le magnifique ?

Jejumba : Disons que je ne le connais mais que lui ne m'a jamais vu. Et il vaut mieux que cela reste ainsi. Il est expert en art et autre antiquités d'Elona. Je convoite ses richesses depuis longtemps. On ne peut pas dire que cet inconscient brille par sa sagesse.

Accepter : Oui, j'ai besoin d'un cadeau pour le prince.
Refuser : Je m'en vais. Au revoir.

Jejumba : j'ai en ma possession un vase antique d'une grande rareté, datant de la dynastie Chulo. Je connais bien les goûts du prince. Je vous assure qu'il pleurera comme un enfant lorsqu'il le verra. Je vous le laisse pour quatre pièces de platine. C'est une affaire.

Accepter : Vous êtes dure en affaire. Voici votre platine.
Accepter : C'est votre tête que j'offrirai au prince Bokka le magnifique !
Refuser : Vous pouvez garder cette camelote. C'est sûrement un faux, de toute façon.

=> Ai-je l'air de porter les vêtements d'un noble ? Essayait-on s'arranger autrement ?

Jejumba : Le prince Bokka le magnifique reçoit toujours de superbes cadeaux de la part de nobles, marchands et autres flagorneurs qui désirent rester dans ses petits papiers. La plupart cherchent uniquement à être invités à l'une de ses fêtes grandioses. L'un de ces cadeaux a attiré mon attention. Il s'agit d'une plume de phénix doré. Les gardes l'ont retirée du palais pour la mettre en sécurité. Rapportez-moi cette plume et je vous donnerai le vase en échange.

Accepter : Je vous rapporterai la plume du phénix doré.
Refuser : Toutes ces histoires m'ont épuisée. Peut-être plus tard.

Jejumba : Ah, vous avez récupéré la plume dorée ! Tenez, voilà votre stupide vase. Je suis sûr que le prince en sera très content, surtout si vous y mettez un sandwich !

Ministre des Finances Royales Oloda : Je suis Oloda, Ministre des Finances du plus puissant et du plus beau : le Prince Bokka le magnifique. Je m'occupe de ses affaires de trésorerie quotidiennement. Avez-vous l'intention de remettre au prince un présent en remerciement de son immense sagesse et de sa bienveillance ?

=> Cet or devrait constituer un cadeau de grande valeur pour le prince.

=> Je possède un objet que j'aimerais lui offrir.

Ministre des Finances Royales Oloda : Très joli, en effet. Je lui remettrai en mains propres. Le prince est un puissant allié,il vaut mieux rester en bons termes avec lui.

=> Je ne suis pas d'humeur généreuse en ce moment. Peut-être une prochaine fois.


Sur la tribune où se trouve les princes :

Garde royal Zendeh : Je suis Zendeh, soldat de la gare d'élite royale de Mehtu le Sage. Celui qui est assez inconscient pour menacer la vie du prince n'aura pas le temps de mettre ses plans à exécution. N'essayez pas non plus de porter la main sur Tahlkora, la fille du Prince. Vous ne méritez même pas de poser les yeux sur elle.

=> Parlez-moi du prince Mehtu le Sage.

Garde royal Zendeh : Le prince est plutôt un érudit, par un combattant. J'ai servi des personnes plus robustes mais peu d'entre elles étaient supérieur à Mehtu le Sage. C'est un homme bon, qui s'intéresse réellement à son peuple et en particulier à sa fille. Même si ces intentions sont bonnes, il rechigne à agir . Peut-être craint-il les critiques.

=> Parlez-moi de Tahlkora.

Garde royal Zendeh : Tahlkora est le soleil du Prince Mehtu. Si jamais il devait lui arriver quelque chose, je pense qu'il ne serait jamais plus le même. Tahlkora est vraiment privilégiée et je ne pense pas qu'elle se rende compte de la chance qu'elle a.

=> Merci. Ce sera tout

Tahlkora : Écoutez, je regrette de vous avoir caché ma véritable identité, mais je pensais que vous auriez refusé de m'accompagner si je vous avais dit que j'étais. Il vaut mieux qu'on ne nous voit pas en semble maintenant. Je vous rencontrerai à la fin de la fête. Mon père est très bouleversé et il risque de passer ses nerfs sur vous.

=> Pourquoi ne m'avez-vous rien dit au sujet de votre père ?

Tahlkora : S'il le pouvait, mon père me forcerait à rester cloîtrée chez moi et à agir comme une princesse. Je veux voyager et voir le monde, faire quelque chose de grandiose dans ma vie, participé à de grandes aventures comme celles qui sont décrites dans les récits. Si je vous avais dit qui j'étais, je craignais que vous ne me renvoyiez chez mon père. Je suis vraiment désolée.

=> Bonne journée.

Prince Mehtu le Sage : J'ai cru comprendre que grâce à vous, mon neveu Dende prend des cours de danse. C'est un enfant comme les autres, il ne se rend pas encore compte à quel point la beauté d'une femme peut faire perdre la raison. D'ici quelque temps, je suis sûr qu'il invitera des jeunes femmes sur la piste de danse. Pour vous remercier de ce que vous avez fait, je vous accorderai une audience.

=> Je suis prête.

Prince Mehtu le Sage : Le maréchal de guerre Varesh arrive pour prendre Vabbi ? Elle servirait un sombre démon ? Impossible ! Vabbi a toujours été une alliée de Kourna ! Elle ne nous aurait jamais trahis, c'est impossible !


Garde royal Bunda : Prenez garde, à présent. Ne faites aucun geste brusque si vous tenez à la vie. Nous avons été informés que nos voisins Kournans au sud ont envoyé des troupes pour renforcer nos frontières et repousser l'assaut de ces maudits Lanciers du Soleil. Peut-être qu'une fois que les troupes kournans seront ici, nous pourrons nous débarrasser de Goren. Il est aussi intelligent qu'une pile de cailloux.

=> J'aimerais en savoir plus à propos du prince Bokka le magnifique.

Garde royal Bunda : Comme son titre le laisse entendre, le prince est très riche. Il pourrait acheter le pays tout entier s'il était à vendre. Il dépense d'énormes sommes pour faire venir des bardes, des acteurs et des comédiens dans sa demeure dans le Makuun Resplendissant.

=> Dites m'en plus sur les Kournans qui se dirigent vers Vabbi.

Garde royal Bunda : Le maréchal de guerre Varesh a chargé ses troupes de protéger Vabbi des assauts de ces lâches de Lanciers du Soleil. Varesh connaît la richesse et le prestige du prince et sait qu'il protégera la frontière.

=> Que savez-vous de Goren ?

Garde royal Bunda : La force d'un taureau mais l'intelligence d'une huître. Le prince a trébuché sur sa chaise une fois lors d'un banquet. Le vieux Goren s'est précipité et a littéralement démoli la chaîne. Il a ensuite raconté que la chaise a essayé d'attaquer le prince, vous arrivait à y croire, vous ?

=> Je dois y aller. Au revoir.

Prince Bokka le magnifique : Mon ministre des finances m'a informé de votre généreuse contribution : ce vase de très grande valeur va enrichir ma collection. Pour vous remercier, je vous accorde une audience mais nous devrons être brefs. Je dois m'occuper d'autres donateurs.

=> Je suis prête.

Prince Bokka le magnifique : Le maréchal de guerre Varesh serait une menace ? Il me semble bien que ce sont ces maudits Lanciers du Soleil qui ont attaqué Kourna, non ? Le maréchal de guerre Varesh a vaincu les Lanciers du Soleil une fois et je ne vois pas pourquoi cela ne se reproduirait pas. Je ne recherche que le profit, je m'allierai donc avec ceux qui vaincront.


Lieutenant Murunda : Vous ne ressemblez pas vraiment aux invités habituels. Une odeur de sang et de bataille émane de vous. Ne soyez pas surprise, j'ai longtemps côtoyé cet odeur, j'ai appris à la reconnaître. J'ai remis un rapport au prince Ahmtur le puissant. Ils contrôlent les territoires autour de la Citadelle de Dzagon et des terres extérieures.

=> Parlez-moi du prince Ahmtur le puissant.

Lieutenant Murunda : Le prince est l'homme le plus intègre que j'ai eu l'honneur de servir. Si ça ne tenait qu'à moi, je jetterais les deux autres dans un puits et je laisserais le prince Ahmtur s'occuper seul de Vabbi. Lorsque le royaume a été divisé entre les trois princes, mon maître a hérité de la plus mauvaise parcelle. Ces terres sont dépeuplées et son centre de commande est une Citadelle située à la limite de la campagne. Nos vies se résument à repousser les assauts des tribus non humaines afin que le reste du pays puisse continuer à nous ignorer et à se replier sur lui-même.

=> Parlez-moi des terres près de la Citadelle.

Lieutenant Murunda : Les terres près de chez moi sont composées de montagnes, de grottes et de déserts grouillant de créatures de l'au-delà. On y trouve des Harpies de skree, des hekets et d'autres monstres plus dangereux les uns que les autres. Il y a longtemps, les frontières orientales étaient solidement gardées par des soldats. Mais lorsque le royaume a été divisé entre les trois princes, seul le prince Ahmtur et ses troupes protégeaient la frontière. Les autres ne voulaient pas croire en cette menace, alors qu'il leur suffisait de parcourir quelques kilomètres pour se rendre compte de leur erreur.

=> Merci de m'avoir accordé un peu de votre temps. Bonne journée.

Prince Ahmtur le puissant : J'ai appris que vous aviez gagné la bataille de Jahai lors de la représentation aujourd'hui. Très impressionnant ! J'ai toujours respecté ceux qui avaient du courage et du talent. Je vous accorde volontiers une audience, si cela vous intéresse. C'est le moins que je puisse faire pour une guerrière aussi douée que vous.

=> Je suis prête.

Prince Ahmtur le puissant : Je ne nie pas que vos inquiétudes sur Varesh sont fondées, mais j'ai d'autres chats à fouetter pour le moment. Mes terres sont situées à l'extrémité de Vabbi, près de la frontière, là où pullulent les créatures des terres désolées. Si ma forteresse tombe à cause des ces horreurs, tout Vabbi s'effondrera en quelques jours. Je dois donc concentrer toute mon attention sur mes barrières. Je prie pour que Lyssa vous vienne en aide dans votre quête contre Varesh.


Cinématique :

Prince Ahmtur le puissant : L'erreur de Palawa Joko lors de l'invasion de Vabbi est de n'avoir pas su assurer son ravitaillement. Quand Turai Ossa l'a pris par le flanc, il a balayé ses forces.

Prince Ahmtur le puissant : Expliquez-vous.

Goren : On dirait des harpies. Des harpies skree !

Prince Bokka le magnifique : Ne sois pas idiot, Goren. Il n'y a pas de harpies par ici !

Norgu : Néanmois, il t'est déjà arrivé de te tromper...

Prince Mehtu le sage : Il n'y en a qu'une ! Que tout le monde se dirige vers les sorties en bon ordre ! Inutile de paniquer. Très bien ! Allez-y, paniquez tant que vous voulez !

Tahlkora : Par ici, père. Je vous protégerai.FIN


Cinématique :

Prince Bokka le magnifique : Quelle pagaille !

Prince Ahmtur le puissant : Oui, mais la question est : pourquoi ces harpies ont-elle attaqué ?

Prince Mehtu le sage : Je n'ai qu'une chose à dire : Varesh va nous être bien utile !

nom personnage : QUOI ?!

Prince Mehtu le sage : Si les harpies attaquent, les soldats qu'elle enverra seront les bienvenus !

Prince Ahmtur le puissant : C'est vrai. Veuillez m'excuser. Je dois maintenant rejoindre mes hommes.

Prince Mehtu le sage : Oui, je ferais mieux de rentrer moi aussi. Vous venez avec moi, ma fille ?

Tahlkora : J'ai pris mes propres dispositions, père.

Prince Mehtu le sage : C'est ce que je vois. Nous reparlerons de ça plus tard.

Prince Bokka le magnifique : Je dois rentrer, moi aussi. La nouvelle saison théatrale va bientôt commencer ! Goren ! Ma chaise à porteurs !

nom personnage : Les imbéciles !

Kehanni : Laissez-les partir. Vous avez au moins brisé la glace et j'ai des pistes que nous devrions suivre.FIN

Notes :

Attention pendant le bonus vous aurez a affronter peut-être de 1 à 3 personnes : le faux Palawa Joko est obligatoire; mais si vous buvez le verre du Grand Zehtuka il vous attaquera, ensuite soit vous tuez Jejumba soit le garde qui a la plume ou alors personne si vous la payez.

Le prince Ahmtur le puissant vous parlera si vous si gagné contre "Palawa Joko" (Jeu 2) ou si vous battez Zilo le Saoulard (Jeu 3).

Le prince Bokka le magnifique ne vous parlera que si vous lui apportez un joli présent (Jeu 5).

Le prince Mehtu le sage lui si vous apprenez à danser à son neveu Dende (Jeu 1) ou si vous battez le mime (Jeu 4).

Livre

Index du Journal
Page gauche du JournalPage droite du Journal
  
Verger de Tihark
 
Verger de Tihark (livre) capture
 
Malgré l'armée kournan à nos trousses, nous avons atteint Vabbi grâce à Kehanni, une jeune prêtresse de Lyssa. Elle nous a parlé du Festival de Lyss, au Jardin de Sehorin. Les trois princes avaient prévu de participer à cette célébration. J'ai réussi à gagner l'amitié des trois princes qui ont toutefois refusé de croire que Varesh avait l'intention de déplacer ses forces à Vabbi. Mes récits furent interrompus par l'attaque des harpies de skree (sic). J'ai combattu aux côtés des gardes pour repousser ces créatures. Mes actes héroïques ont attiré l'attention des princes et m'ont aidé à les convaincre du danger que représentait Varesh. Il ne me restait qu'à persuader le Prince Bokka qui nous a invités dans son palais pour assister à une représentation, à l'amphithéâtre.


7
Fermeture du Journal

Mission zaishen

Verger de Tihark
Obtention :
Mission zaishen au Grand Temple de Balthazar
Résumé de la quête :
  • Offrir aux trois princes de Vabbi de rallier votre cause.
  • *EXTRA* Participer à cinq activités festivalières.
  • *EXTRA* Remplir la mission en Mode difficile.
  • Pour votre récompense, allez voir : Zehnchu [Défi zaishen]
Récompense :
3.000 points d'expérience
500Pièce d'or
300 points de promotion des Lanciers du Soleil
Remplir l'objectif de base pour recevoir 20  Pièce de cuivre zaishen-icône pièces de cuivre zaishens.
Remplir le premier objectif *EXTRA* pour recevoir +30  Pièce de cuivre zaishen-icône pièces de cuivre zaishens de plus.
Remplir le deuxième objectif *EXTRA* pour recevoir +50  Pièce de cuivre zaishen-icône pièces de cuivre zaishens de plus.